juin 28, 2017

Mélatonine : le somnifère naturel

image
  • L’hormone du sommeil

La mélatonine est une hormone naturellement présente dans l’organisme. Aussi appelée « hormone du sommeil » ou « hormone miracle », elle est essentielle à l’endormissement et aux cycles du sommeil (4 à 6 cycles d’environ 1h30 par nuit, et relancés par l’action de la mélatonine).

En effet, lorsque la nuit tombe, l’obscurité provoque la sécrétion de mélatonine qui agit comme une alerte au cerveau pour qu’il actionne les mécanismes de « mise en veille » de l’organisme.

Sa libération peut être perturbée par le stress/anxiété, les voyages (jetlag/décalage horaire) ou l’utilisation des écrans avant le coucher (lumière bleue). 36% des français (1) utilisent d’ailleurs un écran avant de se coucher (tablette, pc, smartphone, …).

Plusieurs études cliniques (2) ont montré qu’un apport complémentaire de mélatonine de 1 mg favorisait l’endormissement et diminuait le nombre de réveils pendant la nuit.

 

  • Des associations nécessaires à la mélatonine

Cependant, si elle est utile pour s’endormir « plus facilement », elle ne peut à elle seule suffire à garantir la qualité du sommeil. Il est donc nécessaire de l’associer à des ingrédients qui vont agir sur les autres causes de troubles :

  • L’anxiété / le stress : c’est le cas pour plus d’1 personne sur 10 (3). Les plantes sont très efficaces mais certaines plus que d’autres et sans somnolence ni accoutumance (ex: mélisse, valériane)
  • La carence en magnésium et vitamine B6 : 70% des français sont carencés en magnésium (étude SUVIMAX). Ce nutriment a un rôle clé dans la synthèse des « hormones de l’humeur » et augmente donc le stress en cas de carence. La vitamine B6 participe à la fabrication de la dopamine (hormone du réveil) qui donne la sensation d’avoir eu un sommeil « réparateur ». Elle améliore aussi l’absorption du magnésium.

 

  • Aucun effet secondaire

La mélatonine peut-elle causer des effets néfastes à long terme ? Non !

Comme beaucoup d’ingrédients qui constituent les compléments alimentaires, son efficacité dérange. En particulier l’industrie du médicament qui voit d’un mauvais œil l’engouement pour la mélatonine. En effet, de plus en plus de médecins prescrivent des produits avec de la mélatonine en première intention avant d’en venir aux molécules somnifères et leurs nombreux effets secondaires (ou pour aider à leur sevrage). Des campagnes de désinformations sont donc organisées pour jeter le trouble sur cet ingrédient, comme ce fut le cas pour le millepertuis, les probiotiques, …

Ce que l’on sait à date :

  • Aucune donnée scientifique ne permet de penser que prendre de la mélatonine pourrait perturber le cycle hormonal
  • La consommation depuis de nombreuses années et l’observation de médecins prescripteurs n’ont jamais remonté d’effets secondaires
  • Les autorités de santé publique (ARS, ANSES, EFSA, …) étudient régulièrement ces questions sur tous les ingrédients commercialisés via des comités d’experts. Leur légendaire rigueur ne permettrait pas de laisser un ingrédient comme la mélatonine en statut complément alimentaire s’ils avaient le moindre doute.

Au contraire, de nombreux experts, comme le pharmacien et conférencier canadien Jean-Yves Dionne (4), valident l’intérêt de la mélatonine pour la santé ; en particulier pour la qualité du sommeil, et l’absence d’effets néfastes, tout en dénonçant les fausses informations diffusées sur le sujet.

Par ailleurs, plusieurs comités scientifiques indépendants ont confirmé son formidable potentiel, notamment pour ses effets antioxydants et cardioprotecteurs (5).

  • Une solution temporaire et complémentaire

Néanmoins, s’il n’y a pas de risque d’accoutumance, la mélatonine comme les autres ingrédients efficaces sur la qualité du sommeil, ne peuvent cependant pas faire office de substituts à l’amélioration de l’hygiène de vie, de l’alimentation, du rituel du coucher, … Il est donc recommandé de faire des cures de « recalage » du sommeil et d’arrêter pour que l’organisme retrouve de lui-même les bons automatismes du sommeil.

Les spécialistes du Sommeil, PillowKnight (les marchands de sable), vous proposent un diagnostic gratuit (cliquez ici) et des solutions pour améliorer la qualité de votre sommeil, en particulier le produit Albarelle Relaxant & Sommeil.

En savoir plus sur Albarelle Relaxant & Sommeil (cliquez ici)

 

Sources :

(1) INVS-MGEN, 2015

(2) B.Claustrat, 2009

(3) Eurofound, 2012 – Third European Quality Survey

(4) http://www.jydionne.com/la-melatonine-est-elle-dangereuse/

(5) Altun A. Ugur-Altun B. Melatonin: therapeutic and clinical utilization. Int J Clin Pract, May 2007, 61, 5, 835–845)

share: